{{recommendedBannerText}}

Spacer
{{recommendedRegLangFull}}

ROBOX evolution au service du secteur biologique de la station d'épuration

Robuschi est depuis toujours leader dans le secteur de l'épuration, avec sa gamme de machines, allant des groupes surpresseurs ROBOX evolution, jusqu'au nouveau ROBOX screw, l'innovant compresseur à vis sans huile basse pression, permettant d'économiser jusqu'à 30% d'énergie par rapport aux technologies conventionnelles. Au cours de ces dernières années, Robuschi a enrichi sa gamme pour proposer un package complet destiné au secteur environnement, en développant un groupe surpresseur spécifique destiné aux applications BIOGAS, ROBOX evolution BIOGAS, et la version simplifiée CRBIO. Ces unités sont employées comme groupes de support pour l'alimentation de moteurs endothermiques destinés à la production d'énergie ou d'eau chaude, à la propulsion de turbines à gaz et de brûleurs à gaz pour la production d'énergie électrique ainsi que pour la circulation du biogaz dans les digesteurs, en proposant ainsi aux clients un vaste gamme de solutions techniques.


Sala Macchine

Les services proposés par WASTE RECYCLING pour la préservation de l'environnement

Le Groupe WASTE RECYCLING naît à Castelfranco di Sotto, dans la province de Pise, et opère depuis plus de vingt ans dans le secteur de l'élimination des déchets industriels. La vaste expérience mûrie dans le secteur, un personnel hautement qualifié, les équipements avant-gardistes dont elle dispose, avec notamment un laboratoire interne d'analyse et de recherche chimique collaborant avec des instituts universitaires et techniques, permettent à la société Waste Recycling de proposer les solutions les mieux adaptées pour l'élimination des déchets produits par tout type d'activité. Fiabilité, sérieux et compétitivité ont fait de cette entreprise une référence solide en Italie

L'étude de cas

Waste Recycling dispose en interne d'une station d'épuration biologique conventionnelle composée de deux cuves d'oxygénation des effluents, réactivée en 2009, après plusieurs années d'arrêt. La station était équipée de 6 compresseurs centrifuges, qui étaient devenus inadaptés aux exigences de l’entreprisse.

Interview de Roberto Boschi, le responsable de l'épuration des eaux chez Waste Recycling

D'où est née l'exigence d'introduire des produits Robuschi dans votre production ? Depuis quand ?

"Les machines dont nous disposions étaient performantes, mais elles ne répondaient plus pleinement à nos exigences". Elles n'étaient pas modulables, étaient fragiles et nécessitaient des coûts d'entretien élevés. En mars 2013, nous avons donc décidé d'installer 6 groupes surpresseurs ROBOX evolution (ES 106) équipés d'un capot insonorisant et d'un inverseur de fréquence. Cette solution s'est révélée optimale, car elle était particulièrement souple par rapport à la quantité d'air employée. De fait, en adaptant les débits à l'oxygénation idéale de l'installation, nous avons réussi à optimiser les coûts d'énergie, sans plus aucun gaspillage. Nous avons réussi à modifier le débit minimum jusqu'à un maximum de 54 Hz. Robuschi nous a aussi permis d'optimiser l'espace disponible dans la salle des compresseurs, en projetant un layout fonctionnel et en équipant aussi les machines de silencieux. Les résultats encourageants en matière d'économie d'énergie, ainsi que la grande simplicité d'emploi et d'entretien de ces machines ajoutés au fonctionnement quasi silencieux de l'installation nous ont induits à choisir Robuschi, pour notre installation biologique MBR à membrane aussi. En juillet de cette année, deux compresseurs Robuschi pour l'oxygénation des effluents ont été installés, ainsi que deux compresseurs Robuschi pour le nettoyage pneumatique des membranes afin d'en prévenir l'engorgement".

L'économie d'énergie influence t-elle vos choix ?

"L'économie d'énergie est fondamentale, car l'efficacité énergétique de l'installation influence les coûts de gestion de l'entreprise. Les équipements Robuschi nous permettent d'optimiser les coûts et de supprimer le gaspillage. Cet aspect est certainement l'un des facteurs de notre succès, qui nous permet d'appliquer des prix raisonnables en nous garantissant une présence solide sur le marché".

D'après votre expérience, quels sont les aspects prioritaires actuels dans le choix d'une technologie plutôt qu'une autre ?

"D'après notre expérience, sans aucun doute la flexibilité, l'entretien aisé et la basse incidence sur les coûts de gestion et d'entretien".

Comment voyez-vous l'évolution de votre secteur dans le futur ?

"En ce qui concerne les déchets solides, nous devrons nous adapter à la demande du marché, qui est en train de se déplacer d'une plateforme transitoire de déchets vers une station de traitement et de recyclage finale, jusqu'à arriver à la valorisation des déchets non différenciables en récupération énergétique. En revanche en ce qui concerne les déchets liquides (qui prennent une part de plus en plus importante à la suite de la réglementation toujours plus stricte sur le traitement des déchets industriels), pour répondre aux exigences du marché, nous nous doterons d'équipements supplémentaires qui nous permettrons de traiter tous les types de déchets, y compris, par exemple, les déchets pharmaceutiques très polluants. Un premier pas en ce sens a été d'avoir équipé la section chimique-physique d'une installation d'évaporation à 3 effets, en mesure de traiter 17 000 t/an de déchets".

fr-BE