Céramique

Dans la production de briques, de tuiles de toiture, de porcelaine et de céramique technique, l'absence de poches d'air est un critère de qualité important. Lorsqu'elles sont cuites, les céramiques contenant des poches d'air peuvent être détruites dans le four ; dans des cas extrêmes, l'ensemble du lot peut être détruit. Dans les briques, ces défauts de qualité se révèlent plusieurs années après la fabrication ; en hiver, l'eau pénètre dans les pores de surface et provoque l'éclatement des briques.

Élimination d'air de l'argile

Une fois l'argile à brique chargée dans l'extrudeuse, le vide permet d'éliminer l'air, évitant ainsi la formation de poches d'air et la destruction des briques qui en résulte. Très similaire à l'argile à brique, l'argile à céramique est d'abord placée dans un mélangeur et pressurisée avec de l'eau ou de la vapeur d'eau pour former un mélange homogène. Elle est ensuite transférée dans une extrudeuse où elle est pressée dans des moules sous haute pression. Le matériau est ensuite extrudé à la bonne longueur, séché et cuit.